Portrait OX

OX

Né en 1963 à Troyes, France
Vit eet travaille a Bagnolet, France

Website: www.ox.com.fr

Expositions

Werke

Ohne Titel

OX 4

Datation

2022, in situ

Dimensions

2,55 x 3,55 m

Matériau

Peinture acrylique, papier

Description

Affiche, culture jamming, ad-busting, billboard-takeover : les termes ne manquent pas pour désigner la technique consistant à travailler (sans autorisation) sur des surfaces publicitaires commerciales. OX fait partie des pionniers français de cette forme d’art. Son pseudonyme peut également se lire – et c’est parfaitement intentionnel – de manière visuelle et géométrique comme un rond et une croix. Ses premières affiches, il les « reprend » au milieu des années 1980. Depuis, il a poussé cette pratique jusqu’à un rare degré de maestria. « J’utilise le contexte dans lequel se situe le panneau d’affichage pour guider mes choix graphiques » explique OX. « Je m’intéresse au paysage, à l’architecture, à la signalétique, au mobilier urbain, à la publicité ou même aux ombres ». Pour la Biennale d’art urbain 2022, c’est en revanche l’affiche en tant que média qui occupe sa réflexion. Sur deux panneaux publicitaires placés face à l’ancienne gare, ses collages s’inspirent de « l’esthétique brute et aléatoire » qui se dégage lorsque les images et les messages commerciaux des affiches publicitaires sont endommagés par les intempéries ou les « ardeurs destructrices » des passants. Au fil de la biennale, OX recouvre à plusieurs reprises les deux panneaux de ses « affiches déchirées » afin « d’imiter de manière artificielle et accélérée l’apparition et la disparition de ces images éphémères ».